Partager "Suivez-nous" sur facebookPartager "Suivez-nous" sur twitterLien permanent
Mardi :    15h-18h
Mercredi :  10h-18h
Jeudi :   15h-19h
Vendredi :   10h-12h  14h-18h
Samedi : 10h-18h
Partager "Horaires" sur facebookPartager "Horaires" sur twitterLien permanent

Nos nouveautés

flux RSS de la boite Nos nouveautés

Nos nouveautés

Partager "QR code Premier Chapitre" sur facebookPartager "QR code Premier Chapitre" sur twitterLien permanent

Accès

Adresse : 
2 Rue Lasègue,
92320 Châtillon

Téléphone :
01 46 54 15 56

 

 

 

 

 

Partager "Accès" sur facebookPartager "Accès" sur twitterLien permanent

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Telma

 

Buru quartet n° 2
Enfant de toutes les nations (Pramoedya Ananta Toer)

note: 5Belle suite Telma - 12 novembre 2017

Beaucoup plus politique que le premier tome PRAMOEDYA ANANTA TOER développe et argumente son point de vu. Ce livre a été rédigé au bagne par une voix que l’on a voulu faire taire. C’est mal miser sur la force des mots qui traversent le temps et continuent à porter le message de leur auteur même après sa mort.

Marcher (Henry David Thoreau)

note: 5Philosophique et hors de tout époque Telma - 24 octobre 2017

L’écriture de Henry D THOREAU est un hymne à la vie, à la nature. Après quoi courrons nous ? Que nous offre la ville ? Ne devons-nous pas vivre en harmonie avec la nature en profitant tout simplement de ce qu’elle nous offre ? Il y a certainement de quoi méditer à partir de ces textes.
Henry D THOREAU est un homme hors du temps. Un homme qui a compris que l’essentiel et la beauté sont sous nos yeux. Ces textes, du milieu du 19ème, nous font du bien.

Assez de bleu dans le ciel (Maggie O'Farrell)

note: 5Excellent Telma - 24 octobre 2017

Encore une fois, Maggie O’FARELL manipule les noms dits. Mais ce n’est pas les noms dits qui emporteront tout et gâcheront tout. Ils feront seulement partis d’un processus comme pour retrouver l’équilibre après une chute. Dans le roman, La leçon sera terrible, cruelle comme la vie. Mais, il y aura assez de bleu dans le ciel pour retrouver un nouveau souffle.
Maggie O’FARREL est une auteure d’excellence et ces romans sont à ne pas manquer.

amour aux temps du choléra (L') (Gabriel Garcia Marquez)

note: 5Magnifique Telma - 18 octobre 2017

Ce livre est stylé. Les phrases peuvent être fortes.
Une histoire d’amour de 50 ans que nous dévorons en suivant Florentino un personnage un brin décalé.

Cavalier des steppes (Nicolas Ducret)

note: 4Pour rêver Telma - 4 octobre 2017

Les vacances sont finies. Vous rêvez de tout larguer. Ce livre vous aidera à passer le cap du spleen de la rentrée ou vous donnera l’envie d’aller au bout de vos rêves.
Ce journal vous conduira pour un périple à cheval de l’Altaï à Kaboul.

Buru quartet n° 1
monde des hommes (Le) (Pramoedya Ananta Toer)

note: 4Auteur à découvrir Telma - 20 septembre 2017

Grande fresque romanesque qui cache un texte humaniste et profond sur l’identité et le colonialisme.
Je suis pressée de lire la suite.
Lecture vivement conseillée pour découvrir l’histoire de l’Indonésie et un grand auteur.

Souvenirs d'un Européen (Hermann Hesse)

note: 5Très jolies nouvelles Telma - 20 août 2017

Ce recueil de nouvelles est un très bon moment de lecture.
Hermann Hesse nous fait partager le monde vu par un hypersensible.
Parmi ces récits, la lecture de « La fin du Dr Knölge » résume en parti le cheminement intellectuel de Hesse. Cette nouvelle très intime où il est fait mention de la communauté de Monte Verita et du végétarisme est très actuelle. Pour ne parler que de « La fin du Dr Knölge », la chute du récit est savoureuse. On voit que Hesse sait aussi se moquer des tendances et de ses expériences.
Hermann Hesse est sans doute un auteur à lire et à relire pour mieux accepter la vie et devenir philosophe.

femme qui attendait (La) (Andreï Makine)

note: 5Amour Telma - 19 août 2017

L’écriture d’Andreï Makine est toujours belle et c’est un vrai délice que de se plonger dans les pages de « La femme qui attendait ».
J’ai aimé l’ambiance, les paysages et surtout l’amour inconditionnel de Vera. Andreï Makine dans ce roman nous montre qu’une femme peut aimer sans retour. C’est un livre tout simplement magnifique qui nous transporte par la grâce des mots.

enquête (L') (Philippe Claudel)

note: 4Déroutant Telma - 19 août 2017

Avec toujours autant de talent Philippe Claudel nous entraine dans un labyrinthe. Dans un monde où tout est absurde.
Philippe Claudel sait se risquer dans des genres d’écritures différentes. Laissez-vous entrainer sans hésiter dans ce roman de fiction déroutant.

Fille de Burger (Nadine Gordimer)

note: 5Très beau livre sur l’héritage familiale Telma - 9 août 2017

L’engagement politique de parents communistes impose-t-il son propre engagement. Comment se construire ? Serez- vous blanchi ou condamné par le régime politique de l’Apartheid ?
Très belle histoire sur l’Afrique du sud. Livre très dense.

petit voyeur (Le) (Sonallah Ibrahim)

note: 2Regard d'enfant Telma - 23 juillet 2017

Toujours avec son style si particulier Ibrahim SONALLAH nous décrit son enfance auprès de son père, dans le Caire d’après-guerre, au travers le regard d’un garçon d’une dizaine d’années. Peu à peu l’enfant va grandir en observant la vie quotidienne des personnes qui l’entourent. Le garçon va également essayer de comprendre l’absence de sa mère. Cette absence maternelle fera partie de sa construction sans résoudre toutefois ce mystère vis-à-vis du lecteur. Mais cela fait peut-être aussi parti des noms dits familiaux que l’on porte en soi tout au long de l’existence.

soleil des Scorta (Le) (Laurent Gaudé)

note: 4Transmission Telma - 12 juillet 2017

Beau livre très agréable à lire. Que transmettons à nos descendants ? Le roman décrit l’histoire d’une famille sur plusieurs générations au sud de l’Italie. L’écriture est claire, simple. Belle histoire à savourer en attendant des vacances.

vieux ne pleurent jamais (Les) (Céline Curiol)

note: 1Une vie Telma - 5 juillet 2017

Ecriture sans relief pour livre sans saveur et pourtant on s’accroche à cette histoire qui au final ressemble à nos vies.
Judith réussira-t-elle à renouer avec son passé ? Ou tout est perdu à jamais ?

empereur, c'est moi (L') (Hugot Horiot)

note: 3Témoignage Telma - 25 juin 2017

Portrait très courageux, c’est une mise à nu. Le texte fait mal et met mal à l’aise.

Sur les chemins noirs (Sylvain Tesson)

note: 5Résonnance Telma - 25 juin 2017

Si les livres de Sylvain TESSON ont du succès ce n’est pas dû au hasard. Ces paroles résonnent en nous. Qui n’a pas eu envie de se retrouver seul face à lui-même ? Un périple dans la nature pour reprendre pied qui n’en rêve pas ? C’est ce rêve qui est accessible à travers l’œuvre de Sylvain TESSON. Surtout ne nous privons nous pas de ce plaisir et savourons ce moment de lecture.

Cette odeur-là (Sonallah Ibrahim)

note: 4On peut tout dire mais pas n’importe où Telma - 25 juin 2017

Ibrahim SONALLAH a été censuré pour avoir décrit la réalité et des impressions universelles. Est-ce de l’impudeur ? Non c’est ce battre contre les prudes et les gens qui souhaiterais nous voir accepter une fausse réalité. Il faut lire absolument la post face de l’auteur qui parle mieux que qui conque du texte de « Cette Odeur-là »

roi de Kahel (Le) (Tierno Monénembo)

note: 4Belle épopée Telma - 14 juin 2017

C’est l’épopée tracée par Le vicomte Olivier de Sanderval que nous raconte sous forme romancée Tierno Monénembo. Le Vicomte de Sanderval est un des premiers Français à avoir pénétré dans le pays des Peuls (La Guinée actuelle). Olivier de Sanderval était plutôt un ethnologue, pas au sens actuel, mais il souhaitait plutôt s’intégrer, comprendre que coloniser. Très beau sujet pour découvrir une page de la colonisation Africaine.

différence invisible (La) (Julie Dachez)

note: 5Asperger ? Telma - 5 juin 2017

BD pédagogique qui fait connaître le syndrome d’Asperger. Cette lecture permettra peut-être à des personnes de se reconnaître dans Margueritte ou nous amènera à encore plus de tolérance vis-à-vis des différences.

Suite armoricaine (Pascale Breton)

note: 2Regard sur la jeunesse des années 80 devenue adulte Telma - 5 juin 2017

J’ai réussi à regarder ce film car il a résonné en moi. Si vous avez été au lycée dans les années 80, en Bretagne, et que vous aviez dans votre entourage des Bretonnants alors vous trouverez certainement un écho dans ce film. L’ambiance et les paysages sont là. Le film est long, Françoise, l’actrice principale, m’a parue peu naturelle. Je reste quand même mitigée par le visionnage de ce film et je ne saurais dire si c’est un bon film. A vous de juger !

Natur Therapy (Ole Giaever)

note: 3Interrogation Telma - 5 juin 2017

Un film d’auteur me direz-vous ? Peut-être mais qui décrit bien les interrogations que l’on a tous un jour ou l’autre sur le sens de sa vie et le rapport aux autres.

arbre du pays Toraja (L') (Philippe Claudel)

note: 5Vivre et mourir Telma - 5 juin 2017

Avec Philippe Claudel on ne sait jamais si nous sommes dans un roman ou dans la réalité. C’est pour cela que j’ai encore pris du plaisir à lire cet auteur qui sait décrire les sentiments humains. L’écriture est magnifique.

Eden cannibale (Alain Testart)

note: 3Enquête anthropologique et policière Telma - 5 juin 2017

Le grand anthropologue Alain Testart, dans un jeu verbale autour de sa discipline, nous a laissé un roman farfelu. J’y ai trouvé beaucoup de plaisir à lire cette enquête policière qui ne sera résolue que par des anthropologues. L’exercice est subtile et n’a pu être inventé que par quelqu’un d’intelligent qui ne se prend pas au sérieux et qui sait jouer avec sa discipline.

A la vitesse de la lumière (Javier Cercas)

note: 4Terrible Telma - 5 juin 2017

Pouvons-nous vivre avec notre passé ? Comment se reconstruire après une vie fracassée par la guerre. Revenir vivant est-ce une victoire ? Qui gagne, qui perd ? Avons-nous le droit de juger ?

empreinte du dieu (L') (Maxence Van Der Meersch)

note: 4A la manière d’un peintre Telma - 5 juin 2017

Des mots qui décrivent une vie dure, dans des paysages du nord. L’écriture est descriptive et l’on s’imagine bien le décor que l’on croirait tirés des tableaux de peintres flamands. Le milieu où se passe l’histoire serait digne d’un roman de Zola.
J’irai même plus loin en faisant un parallèle entre la vie d’un des personnages, Domitien, et celle d’Emile Zola avec ses deux femmes. Maxence Van der Meersch se serait-il inspiré de l’œuvre et de la vie de Zola pour écrire son roman ?

rapport de Brodeck (Le) (Philippe Claudel)

note: 5Mémoire pudique Telma - 10 mai 2017

Quelle belle écriture ! Les lycéens ne se sont pas trompés en attribuant le prix Goncourt des Lycéens en 2007 à Philippe CLAUDEL. Les mots ne sont jamais assez forts pour parler des actes des hommes lorsqu’ils perdent toute humanité mais avec ce style léger et remarquable Philippe CLAUDEL est un magicien pour décrire l’indescriptible.

Une vie avec Alexandra David-Néel n° 1
vie avec Alexandra David-Néel (Une) (Frédéric Campoy)

note: 5Très belle BD sur une grande exploratrice Telma - 8 mai 2017

Cette magnifique BD est un beau prolongement de l’exposition organisée par le musée Guimet sur Alexandra David-Neel. C’est l’occasion de découvrir cette grande exploratrice. C’est le Livre 1 et j’attends avec impatience la lecture du 2ème volet!

scandale de la pauvreté (Le) (Bertrand de Kermel)

note: 5Lecture vivement recommandée Telma - 3 mai 2017

Plein de choses apprises à la lecture de ce discours très clair et bien étayé. Depuis l’édition de ce livre en 2012, les challenges pour apporter une solution au problème de la pauvreté sont toujours les mêmes voir plus grands. Pour aller plus loin et pour prendre le bon chemin qu’avons-nous fait ? Avons-nous avancé en matière d’économie solidaire, de développement durable ? Si nos politiques ne peuvent plus rien faire alors que devons-nous faire ? Pouvons-nous continuer dans la même direction ? Le texte n’est jamais militant mais part de constats c’est ce qui en fait la force.
Petit bémol, le livre contient beaucoup trop de coquilles.

Madame Livingstone (Christophe Cassiau-Haurie)

note: 5Belle acquisition Telma - 1 mai 2017

Une très belle nouveauté qui vient de rentrer. Les dessins aux crayons sont magnifiques. Plusieurs histoires s’entremêlent pour notre plus grand plaisir et notre curiosité. Cette BD nous ouvre plein de perspectives sur de nouvelles lectures.

Martin Eden (Denis Lapière)

note: 5Belles illustrations pour un classique Telma - 1 mai 2017

Les très belles planches de cette BD illustrent bien les sentiments du personnage principal de l’histoire de Jack London.

mépris (Le) (Alberto Moravia)

note: 5Très beau texte Telma - 1 mai 2017

Il n’est pas étonnant que Jean-Luc Godard ait fait de ce livre un film tant le texte est clair. Très belle lecture.

Histoire du lion Personne (Stéphane Audeguy)

note: 5Petite merveille de lecture Telma - 17 avril 2017

Jolie histoire très bien écrite. Le premier mot qui me vient à l’esprit après la lecture de cette histoire c’est « Tendresse » ! Rien à voir avec l’image que l’on se fait habituellement d’un lion mais c’est sans doute que ce roman est très bien conduit et qu’il met en évidence les rapports ambigus que les hommes entretiennent avec les animaux.

Homme foudroyé (L') (Blaise Cendrars)

note: 5Un sacré bonhomme ! Telma - 9 avril 2017

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire la première partie des mémoires de Blaise Cendras et ne demande qu’à découvrir cet auteur que je ne connaissais pas. Blaise Cendras apparaît comme un homme entier qui aimait la vie. Baroudeur et observateur il apparaît comme un personnage entier qui fréquente toute les classes sociales.

petits plats de l'histoire (Les) (Jean Vitaux)

note: 5L’histoire par des anecdotes Telma - 9 avril 2017

Livre très léger et enrichissant. Au fil des pages on apprend plein de petites anecdotes qui tournent autour de la table.

Alamut (Vladimir Bartol)

note: 4Roman ou vérité ? Telma - 19 mars 2017

Ce livre n’est qu’un roman inspiré de l’histoire des Ismaéliens mais il nous montre comment en suivant une cause et un endoctrinement on peut devenir l’instrument d’une machine idéologique. Vladimir Bartol a publié ce livre en 1938 ? Un hasard ou une prémonition ? L’histoire se répétant ce roman est malheureusement encore d’actualité. Malgré tout cette histoire se lit très bien et serait bien adaptée à une lecture de vacances pour mieux la savourer.

Berlin 2.0 (Mathilde Ramadier)

note: 5Berlin, ville idéale ? Telma - 5 mars 2017

Beaucoup de gens sont attirés par Berlin. Berlin est-elle si idéale que nous le pensons ? Cette BD nous présente un aspect de la vie Berlinoise peut connu. Après la lecture de cette BD vous serez peut-être moins attiré par le mirage Allemand.

A moi seul bien des personnages (John Irving)

note: 5« Me sentir seul, j’en avais l’habitude, mais la haine de soi est bien pire que la solitude ». Telma - 5 mars 2017

J’ai mis cette phrase du livre en titre pour montrer comment au fil de l’ouvrage l’auteur nous fait peu à peu rentrer dans son univers après avoir découvert ses différences sexuelles et celles de bien d’autres personnes qu’il rencontrera. La liberté se paie chère dans notre société où la tolérance à peu de place.
Je n’ai pas eu la curiosité de regarder si ce livre est autobiographique ou pas pour garder la très bonne impression que m’a laissé cette écriture puissante.

menuiserie (La) (Aurel)

note: 4Hommage Telma - 26 février 2017

Un bel hommage à une famille de menuisier et à la fin d’une petite entreprise familiale.
Cette BD devrait être lue par tous ceux qui nous gouvernent et qui sont souvent très loin des réalités du monde de la TPE et de la PME.

coeur du pélican (Le) (Cécile Coulon)

note: 4C'est nouveau et c'est bien Telma - 19 février 2017

Cécile Coulon a trouvé sa voie dans l'écriture car il ne fait aucun doute que le talent est là. L'écriture est très belle et mature pour cette très jeune auteure. Ce roman sur le monde du sport et le devenir des anciens athlètes est un beau et bon livre qu'il faut lire.

Zéro déchet (Béa Johnson)

note: 5Alléger sa vie Telma - 15 février 2017

Béa JOHNSON est allée au bout de sa réflexion et a mis tout en œuvre pour réduire les déchets de son foyer.
En dehors des aspects pratiques ce livre nous invite à une forme de philosophie : profiter de la vie avec l’essentiel, être simple.

LoveStar (Andri Snaer Magnason)

note: 5Science-fiction ou réalité future ? Telma - 5 février 2017

Tous connectés et sous l’emprise de multinationales quel sera le destin de l’homme de demain ? Andri SNAER nous invente un futur à la manière d’une saga des temps modernes.
La lecture de cette histoire est très vivement conseillée !

Derrière la porte (Sarah Waters)

note: 4Bon gros roman Telma - 29 janvier 2017

Sarah Waters m’a surprise deux fois par le déroulement de ces histoires. Ne pas se laisser impressionner par le volume de « Derrière la porte » car l’on ne voit presque pas les pages défiler.
Je vais suivre cette auteure mais je veillerai à espacer mes lectures car les sujets abordés sont très semblables (amoures saphiques, roman type policier, période où se déroule l’histoire 19ème siècle).

Histoire de ma mère (Yasushi Inoue)

note: 5La vieillesse Telma - 29 janvier 2017

Très bel hommage à une mère qui a perdu la tête dans ses vieux jours. Le sujet fait peur mais Yasushi Inoué sait en parler avec amour. Qui souffre le plus ? La personne qui peu à peu est gagné par la sénilité ou son entourage ? Je n’ai pas souffert par la lecture de ce livre contrairement à la crainte que j’avais de l’avoir choisi. La lecture de cette histoire m’a permis de me rappeler les dernières années d’une personne chère avec moins de tristesse.

En cas de forte chaleur (Maggie O'Farrell)

note: 5Ne pas passer à côté de ce roman Telma - 8 janvier 2017

Maggie O’FARRELL excelle dans la description des non-dits qui polluent les relations dans une famille. Dans ce roman, Maggie O’FARRELL est au sommet ! A lire absolument.

habit vert (L') (Leïla Sebbar)

note: 5 Poignant Telma - 7 janvier 2017

Très belles nouvelles écrites sur les blessures des femmes, d’un peuple.

Farewell shalabiye (No Blues)

note: 5Joie de vivre Telma - 31 décembre 2016

Sonorités riches et enjouées. Un album qui fait du bien.

Etrange histoire de Benjamin Button (l') (David Fincher)

note: 5Chef d’œuvre Telma - 31 décembre 2016

Très belle histoire pour nous faire réfléchir au temps qui passe et peut-être nous inviter à mieux savourer le temps présent.

Oeuvre non trouvée

note: 5Histoire vraie Telma - 31 décembre 2016

Ce livre nous fait plonger dans le temps où la Russie s’appelait l’URSS. A l’époque de la parution, nous découvrions ce monde pas si enchanteur que ça. Aujourd’hui, avec le recul ce roman nous fait plutôt plonger dans le monde de James Bond et on aime ça.

Il était une fois la Sibérie : trilogie n° 1
paradis des hommes (Le) (Nikolaï Maslov)

note: 5Rêves de grands espaces Telma - 31 décembre 2016

Cette BD historique est toute indiquée pour une invitation dans le monde infinie de la Sibérie. Cette terre dure invite toujours aux rêves de conquêtes, de réussites. Les chamanes ne sont jamais loin pour nous faire communiquer avec la nature!
Pour aller plus loin pourquoi ne pas lire ou relire les « Ames mortes » de Nicolas Gogol et aussi « Ermites dans la taïga » de Vassili Peskov.

poids des nuages (Le) n° 2
Crash final (Jack Manini)

note: 5Histoire de l’aviation Telma - 31 décembre 2016

Je connaissais le nom de DEWOITINE et le savais associé au monde de l’aviation mais c’était tout. Cette très belle BD nous raconte l’histoire de ce Français et son parcours en Argentine. Le trait est magnifique, l’histoire est intéressante.

journal d'une femme de chambre (Le) (Octave Mirbeau)

note: 4Sur les classes sociales et l’identité Telma - 26 décembre 2016

Très belle histoire qui pourrait être transcrite à bien des époques. Le texte est inégal car même si Mirbeau a voulu se mettre dans la peau de céleste le style littéraire de l’auteur classique reprend souvent le dessus.

Tu n'as rien compris à Hassan II (Fouad Laroui)

note: 4Stylé Telma - 26 décembre 2016

Fouad LAROUI a du style et rien que pour cela il faut le lire.

Trilogie Mille femmes blanches n° 1
Mille femmes blanches (Jim Fergus)

note: 1Roman à l’américaine Telma - 26 décembre 2016

Pour s’évader un peu sans se prendre la tête.
Malheureusement, trop d’auteurs américains nous offrent des kilomètres de mots et c’est tout !

vie de Lillian, mode d'emploi (La) (Alison Jean Lester)

note: 1Ne casse pas un oeuf ... Telma - 9 décembre 2016

Ecriture fade et sans relief. Aucun intérêt si ce n’est une grande facilité de lecture.

African psycho (Alain Mabanckou)

note: 3Autobiographie d’un Dalton Telma - 3 décembre 2016

Je n’arriverai pas à classer ce roman ni noir ni humoristique. L’écriture a du style et nous dépayse.
Bien distrayant.

Homme qui plantait des arbres (L') (Jean Giono)

note: 5Visionnaire Telma - 27 novembre 2016

Très beau texte visionnaire, ce n’est pas en détruisant notre environnement que nous préparons notre avenir et celui des générations futures mais en semant ! Ce texte court est bien adapté pour une écoute par les plus jeunes mais aussi par tous. Le beau verbe de Jean Giono permettra de passer un moment très agréable.

Merlusse (Serge Scotto)

note: 5Beau conte de Noël Telma - 26 novembre 2016

Très belle BD à mettre en avant pour la période de Noël. Les auteurs n’ont pas dénaturé l’histoire de Marcel PAGNOL et le dessin est magnifique.

Shâb ou La nuit (Cécile Ladjali)

note: 5Lecture vivement conseillée Telma - 26 novembre 2016

Très belle histoire autobiographique sur l’identité et la maternité. Les pages de ce livre sont poignantes et Cécile LADJALI nous raconte à travers son parcours comment il est difficile de se construire quand on est un enfant adopté. Par quels méandres devra passer l’auteure pour accepter sa double identité ?

tour d'écrou (Le) (Henry James)

note: 2Histoire confuse - belles pages classiques Telma - 26 novembre 2016

J’ai trouvé l’écriture d’Henry James un peu confuse. Au XIX les histoires de revenants sont fréquentes mais c’est souvent pour rentrer avec des personnes chères et disparues qu’on évoque les apparitions. Il n’en ait rien dans ce roman mais c’est plutôt une faute ou un mauvais comportement qui est à l’origine des fantômes de l’histoire. C’est justement parce que l’on ne le sera jamais que La tour d’écrou perd de son intérêt. Toutefois, le livre n’est pas s’en rappeler l’ambiance de James Eyre de Charlotte Brontë mais si nous ne sommes pas dans le même registre.

Si tu meurs je te tue (Hiner Saleem)

note: 4Cinéaste à découvrir impérativement Telma - 26 novembre 2016

Hiner Saleem renouvelle le cinéma et nous étonne. Bravo pour ce cinéaste Kurde de sortir des sentiers battus et nous amener dans des histoires décalées. Les critiques présentent le film comme une comédie burlesque à se demander s’ils ont regardé « Si je meurs, je te tue ». Ce film est un film d’auteur à regarder pour sa grande qualité mais surtout pas pour son humour même si l’on trouve des situations drôles dans quelques scènes.

promeneur d'Alep (Le) (Niroz Malek)

note: 5Témoignage poétique Telma - 16 novembre 2016

Témoignage de première main sur le drame vécu par le peuple Syrien. Les informations sur la guerre nous parviennent tous les jours mais jamais de cette manière. Ce recueil de nouvelles est poignant car écrit par un écrivain talentueux qui vie au cœur de la tourmente.
Je ne me suis jamais sentie aussi proche du peuple Syrien qu’en lisant ces pages.

My Sweet Pepper Land (Hiner Saleem)

note: 5Remarquable Telma - 13 novembre 2016

Si vous aimer sortir des sentiers battus regarder ce film sans hésiter.

nuits de laitue (Les) (Vanessa Barbara)

note: 2Abracadabrantesque Telma - 13 novembre 2016

L’histoire semble sans queue ni tête et j’ai failli abandonner la lecture de ce livre au bout de quelques pages. Bien m’a pris de poursuivre ma lecture car l’histoire se tient. Seul le dénouement peut expliquer l’insolite de la situation dépeinte.

True Detective-1- (Cary Fukunaga)

note: 5Très belle série Telma - 11 novembre 2016

Très bien traitée, bien filmée, bien jouée. Cette série très noire peut être regardée malgré son terrible dénouement car l’intrigue s’installe peu à peu. Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que l’action se déroule comme dans la vraie vie et non dans un décor luxueux et doré comme dans beaucoup de films américains. De ce fait, le sordide de l’histoire n’en paraît que plus authentique.

Mes seuls dieux (Anjana Appachana)

note: 5Tranches de vie Telma - 11 novembre 2016

Ce livre de Nouvelles nous plonge dans la société Indienne. Anjana Appachana brosse avec humour le portrait d’hommes et plus gravement celui de femmes. C’est cette différence dans le traitement des personnages qui met en avant la réalité quotidienne subie par les femmes dans une société machiste et traditionnelle.

Djamilia (Tchinguiz Aïtmatov)

note: 4Très belle histoire d’amour Telma - 11 novembre 2016

Cette d’histoire est très belle car très simple. Après, la lecture je conseille de lire la préface écrite par Aragon (Dans l’édition chez «Temps actuels ») car qui peut mieux qu’Aragon parler d’amour. Et, pourquoi ne pas réécouter Jean Ferrat chantant Aragon pour savourer la description de l'amour. Que du bonheur !

femme la plus riche du Yorkshire (La) (Fouad Laroui)

note: 4Distrayant Telma - 5 novembre 2016

Très bien écrit, distrayant. A lire d’une traite pour se changer les idées.

testament français (Le) (Andreï Makine)

note: 5Magnifique Telma - 30 octobre 2016

Andreï Makine m’a été conseillé dans une des cercles de lecture de la bibliothèque. J’ai pris « Les testament Français » au hasard et dès les premières pages j’ai été happée par la beauté de l’écriture.
Ce roman autobiographique sur l’identité est touchant et magnifique. J’attends avec impatience de lire un nouveau livre d’Andreï Makine. Merci de m’avoir fait découvrir cet écrivain.

Montespan (Le) (Jean Teulé)

note: 5Très bon moment de lecture Telma - 23 octobre 2016

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette BD. Beau graphisme, texte qui fait souvent sourire. Le sujet traité est peu connu et nous permet de nous instruire ! Il ne faut donc pas passer à côté.

Love story à l'iranienne (Jane Deuxard)

note: 5Très belle BD Telma - 23 octobre 2016

Le graphisme est adapté au sujet. Les témoignages nous font partager l’intimité de jeunes Iraniens. Un vrai regard sur un pays où la démocratie et la liberté d’agir et de penser n’existent pas.

Trois prédateurs dans un salon (Pierre Jouventin)

note: 4Pour tous les amoureux des animaux et les autres Telma - 23 octobre 2016

Qui peut mieux nous parler des animaux que Pierre JOUVENTIN, grand éthologiste. Ce livre est écrit dans un langage simple et nous éclaire sur nos rapports avec les animaux familiers et aussi les autres. Après la lecture de ce livre nous porterons définitivement un autre regard sur les animaux, nous qui les exploitons souvent sans scrupule.

paléopathologie (La) (Olivier Dutour)

note: 5Bien intéressant Telma - 23 octobre 2016

Ce livre est une référence pour toute personne intéressée par les sciences humaines de terrain. Je l’ai lu deux fois et je pense le réemprunter.

Lune captive dans un oeil mort (Pascal Garnier)

note: 5Brillante caricature Telma - 19 octobre 2016

D’un trait de crayon certains dessinateurs accentuent une situation, un écrivain peut égaler le dessinateur avec les mots. C’est exactement ce que fait Pascal GARNIER dans « Lune captive dans un œil mort ». Le sujet est traité avec génie. A lire absolument.

500 plats végétariens (Deborah Gray)

note: 4De bonnes idées Telma - 12 octobre 2016

De très bonnes idées pour changer et se passer de protéines animales !

mulâtresse Solitude (La) (André Schwarz-Bart)

note: 3Elle n’est ni noire ni blanche. Telma - 12 octobre 2016

Tout est dit dans cette phrase du début du résumé ce livre. Etre ni blanche ni noire, c’est ne pas avoir d’identité.
André Schwarz-Bart a su manier la langue entre Français et créole pour décrire cette non frontière entre la réalité et la fiction. Ce choix de style met en valeur la quête de reconnaissance et la recherche d’identité du personnage Solitude.

rouge vif de la rhubarbe (Le) (Audur Ava Olafsdottir)

note: 5La vraie vie (en mieux) Telma - 5 octobre 2016

Pourquoi aimer Audur Ava Olafsdottir ? Pour la description du quotidien, pour la narration de la vie de gens simples qui doivent faire avec les éléments naturels et avec leurs handicaps.
Le rouge vif de la rhubarbe est un vrai livre sur l’existence et ses blessures.
La perception de l’environnement du roman est d’autant plus forte que c’est l’Islande qui est le théâtre de l’histoire, c’est donc pour nous déjà un dépaysement.

pain de l'exil (Le) (Zadig Hamroune)

note: 5D’ailleurs Telma - 5 octobre 2016

Dès le prologue, je me suis sentie happée par l’histoire lorsque Zadig Hamroune évoque le repassage du bleu de son père. Ce livre est un brillant hommage écrit sur la mémoire d’une famille mais c’est aussi un livre qui s’adresse à tous ceux venue d’ailleurs. Que l’on soit issus de familles Kabyles, Bretonnes, Portugaises, turques … l’on se retrouvera tous dans l’histoire de cette famille.
Très belle évocation de la Kabylie. Bravo pour ce livre qui se lit d’une traite.

Ahlam (Marc Trévidic)

note: 5Roman engagé et courageux Telma - 28 septembre 2016

La forme romancée nous aide à supporter la sordide vérité de l'Histoire. Très beau livre écrit par quelqu'un qui sait de quoi il parle.

siège de Londres (Le) (Henry James)

note: 5Etude comparative Telma - 25 septembre 2016

Henri James à travers trois histoires fait une comparaison entre la société Américaine et Anglaise du 19ème.
Dans Lady Barberina, nous avons l’impression d’assister à une scène de TV réalité où les personnages sont mis en scène pour accentuer leurs différences!
Un très bon moment de lecture.

Dieumerci ! (Lucien Jean-Baptiste)

note: 1Sans relief Telma - 18 septembre 2016

Encore un film au scénario téléphoné et sans aucun relief.

retour de l'anthropologue (Le) (Nigel Barley)

note: 5Savoureux Telma - 18 septembre 2016

Livre très plaisant à lire, qui fait sourire et même franchement rire.

Hizya (Maïssa Bey)

note: 5Délicatesse et vérité Telma - 14 septembre 2016

Très belle histoire sur la jeunesse algérienne. Belle écriture toute en poésie qui ose dire la vérité sur un pays qui n’offre pas d’avenir à sa jeunesse.

Cherokee (Jean Echenoz)

note: 3Pour l’ambiance Telma - 14 septembre 2016

Ce roman est à lire pour l’ambiance. Si vous aimez les films de Georges Lautner alors ne passé pas à côté de ce livre.

guide de la survie douce en pleine nature (Le) (François Couplan)

note: 5Comme une revue à feuilleter à loisir Telma - 31 août 2016

A lire pour réfléchir à notre raison d’être et revenir à l’essentiel. L’homme est loin de l’époque où il savait vivre avec/et de la nature. L’ethnobotaniste François COUPLAN sait vivre en symbiose avec la nature et récolter les fruits de sa générosité. Le livre est très facile à lire et peut être lu par chapitre sans respecter l’ordre ce qui permet d’aller vers ses centres d’intérêts.

enfants du jacaranda (Les) (Sahar Delijani)

note: 5Très belle histoire Telma - 31 août 2016

Que d’émotions en lisant les pages de ce livre. Sahar Delijani s’est inspirée de sa propre expérience et de l’histoire de sa famille pour écrire cette merveille. Malheureusement c’est toute la souffrance d’un peuple sur plusieurs générations qui est raconté au fil des pages. L’écriture de Sahar Delijani nous plonge dans cette histoire au point où nous semblons en avoir nous aussi hériter .

Manhattan transfer (John Dos Passos)

note: 5Grand classique à lire et relire Telma - 24 août 2016

Comment Manhattan s’est construite à travers des destins plus ou moins heureux. C’est avec grand art que Dos Passos nous raconte cette histoire.
Ne pas passer à côté de ce grand écrivain.

éthologie (L') (Jean-Luc Renck)

note: 1Décevant Telma - 16 août 2016

Je m’attendais à un livre vivant et très pédagogique, il n’en est rien. Cet écrit très universitaire présente un historique très chronologique de l’éthologie et c’est tout.
Certes vers la fin le chapitre sur la primatologie et les suivants sont un peu plus accrocheurs et on en retient une ou deux anecdotes.

Préhistoire de la violence et de la guerre (Marylène Patou-Mathis)

note: 3Réflexion sur la préhistoire Telma - 16 août 2016

Marylène PATOU-MATHIS est une spécialiste de Neandertal et sait rendre ses écrits très abordables. Dans ce livre, elle déborde du cadre habituel de ses publications et étend son sujet d’étude sur l’ensemble de la préhistoire. Le livre est très abordable mais la période d’étude étant très longue il perd en finesse.
Très agréable à lire.

Opium Poppy (Hubert Haddad)

note: 5Chef d'oeuvre Telma - 30 juillet 2016

Ce roman m'a laissé un souvenir indélébile. A lire absolument. Robert HADDAD est un maître de l'intrigue et dans ce livre il excelle.

Corps désirable (Hubert Haddad)

note: 5Auteur incontournable Telma - 30 juillet 2016

Troisième roman d’Hubert HADADD que je dévore. A chaque fois le romancier sait tisser les mots pour en faire une belle histoire ou l’absurde devient probable.

Lolita (Vladimir Nabokov)

note: 5Sulfureux Telma - 27 juillet 2016

Je voulais lire cet incontournable et sa lecture est difficile tant le sujet est délicat et tabou.
L’écriture est magnifique. Nous sommes interpelés par l’audace de l’auteur et je ne suis pas certaine que ce livre serait publié aujourd’hui. Il est vrai que l’écriture délicate et intelligente de Nabokov jette un voile pudique sur l’histoire ce qui rend la lecture possible.

tar de mon père (Le) (Yasmine Ghata)

note: 2Tradition Telma - 27 juillet 2016

Jolie petite histoire qui manque toutefois de consistance à mon goût.

Au coeur du Yamato n° 5
Yamabuki (Aki Shimazaki)

note: 4Intime Telma - 27 juillet 2016

Très beau roman. L’écriture est délicate, la chute du livre est magnifique et émouvante.

Marie d'en haut (Agnès Ledig)

note: 1L’amour dans le pré Telma - 22 juillet 2016

Voici un livre pour ce vider la tête un après-midi de vacances.
L’écriture est simple, l’histoire est sentimentale …. Roman à l’eau de rose comme peut les aimer.

Ali et Nino (Kurban Saïd)

note: 5Un très beau classique – A mettre en avant Telma - 22 juillet 2016

Bel équilibre dans ce beau roman entre une histoire sentimentale et un contexte politique.
Malheureusement, l’histoire se répète et ce livre nous le montre bien (à méditer !).
Très bon moment de lecture.

Notre quelque part (Nii Ayikwei Parkes)

note: 3Voyage au Ghana Telma - 16 juillet 2016

Les éditions Zulma nous invite toujours à la découverte d’autres cultures en éditant des perles littéraires. Ce roman policier nous fait voyager dans un autre monde. NII AYIKWEI PARKES manie le verbe avec intelligence. Nous sommes déstabilisés et attirer à poursuivre notre lecture jusqu’à la dernière page.

femmes du bus 678 (Les) (Mohamed Diab)

note: 5A ne pas manquer Telma - 4 juillet 2016

Très beau film, très bien joué. A regarder sans hésiter.

clef (La) (Jun'ichiro Tanizaki)

note: 4Moderne Telma - 4 juillet 2016

Livre très osé pour l’époque où il a été écrit. C’est plus une analyse des rapports dans le couple qu’un livre érotique. C’est aussi une histoire bien écrite. Junichirô Tanizaki est un auteur à découvrir.

étrange et sublime adresse (Une) (Amit Chaudhuri)

note: 2Parfum d’enfance Telma - 4 juillet 2016

La légèreté de l’écriture rend le livre très agréable à lire. L’ambiance de Calcutta est bien décrite.

petite garce dans la prairie (La) (Alison Arngrim)

note: 4Fausses paillettes Telma - 21 juin 2016

Sans être fan de « La petite maison dans la prairie », je connais comme tout le monde cette série.
J’ai pris ce livre par curiosité et je l’ai trouvé très courageux. L’histoire d’Alison Arngrim nous montre que tout ce qui brille n’est pas or et que dans tous les milieux on trouve des histoires sordides.
On lira ce livre pour la beauté du combat d’Alison et non pour la qualité du texte.

perroquet de Flaubert (Le) (Julian Barnes)

note: 3Livre déroutant Telma - 19 juin 2016

Une enquête littéraire où les choix amènent à présenter Flaubert différemment du portrait officiel que nous pourrions avoir en tête.

Sauver les plantes pour sauver l'humanité (Laurent Urban)

note: 5De belles démonstrations Telma - 1 juin 2016

Les auteurs savent de quoi ils parlent. Le livre n’est pas forcément facile à lire pour quelqu’un qui n’a pas une culture de biologiste. Toutefois, le livre se lit bien et nous montre que nous pouvons prendre d’autres chemins que ceux qui nous sont proposés et validés trop facilement.
Faisons confiance aux vrais scientifiques et à tous les gens qui se posent les bonnes questions. La Science peut nous apporter des solutions. Laurent et Isabelle URBAN nous font de belles démonstrations.
La Science est à notre service et non contre nous si nous faisons les bons choix.

dernier loup (Le) (Jean-Jacques Annaud)

note: 1Décevant Telma - 22 mai 2016

Le sujet ne manque pas d’intérêt mais est traité de façon mièvre. Il est vrai que l’on peut saluer le travail fait avec les loups.
J’ai voulu regarder ce film car je pensais retrouver le même plaisir qu’avec « le chien jaune de Mongolie » mal m’en a pris ! Toujours se méfier des succès commerciaux.

Rosa candida (Audur Ava Olafsdottir)

note: 5Une perle Telma - 22 mai 2016

Ce roman fait pour moi parti des meilleurs éditions de ces dernières années. L'écriture est toute en finesse. Je ne suis pas prête d'oublier ce livre.

Petit manuel du parfait réfugié politique (Mana Neyestani)

note: 5Excellent Telma - 22 mai 2016

Ce serait drôle si ce n’était pas vrai !
Les dessinateurs de Cartooning for peace sont à suivre pour pour leur talent sans frontière.

Saint Georges regardait ailleurs (Jabbour Douaihy)

note: 5Un beau livre Telma - 21 mai 2016

L’ange blond sera-t-il protégé par St Georges ?
Très beau livre sur la bêtise des hommes. Au nom de quoi fait-on la guerre aux autres ? Le sait-on soi-même ? Et si la religion était un prétexte ?

traversée du K.-O. (La) (Mohamed al- Fakharany)

note: 3Dérangeant Telma - 15 mai 2016

Le langage est moins châtié que dans les romans du 19ème mais la misère humaine est la même voir encore plus infernale.

Fragments de vie (Germaine Tillion)

note: 5Une très grande Dame Telma - 7 mai 2016

Cet ensemble de témoignages rassemblés par un proche de Germaine TILLION est remarquable. Nous n'avons pas tous la capacité de devenir des héros mais nous devrions au moins nous inspirer de la vie de cette grande Dame pour être tout simplement un peu meilleur au quotidien.

mère du 1084 (La) (Mahasveta Devi)

note: 5Coup de coeur Telma - 27 avril 2016

Il faut lire ce livre. Le résumé de présentation est très bien fait et les mots me manquent pour d’écrire mes impressions à la lecture de « La mère du 1084 ».

quartier américain (Le) (Jabbour Douaihy)

note: 5A ne pas manquer Telma - 23 avril 2016

Magnifique livre sur un sujet d’actualité écrit par un auteur brillant. Acte Sud nous permet encore une fois de lire un livre remarquable.

Rhésus (Héléna Marienské)

note: 1Un vrai désastre ! Telma - 16 avril 2016

A vous d’interpréter le titre. Au début, j’ai pensé que c’était une pâle copie du style de Tom SHARPE mais plus on avance dans le livre plus l’histoire s’enlise.

verger au Pakistan (Un) (Peter Hobbs)

note: 4Bien ciselé Telma - 16 avril 2016

Jolie histoire, très belle écriture, se lit comme un poème.

Art nègre (Bruno Tessarech)

note: 1Sans relief Telma - 16 avril 2016

Pas trop désagréable à lire mais pas beaucoup de relief pour ce roman autobiographique.

Et ne reste que des cendres (Oya Baydar)

note: 5Magistral ! Telma - 29 mars 2016

Ce livre est un chef d’œuvre. Le scénario se déroule magnifiquement, l’écriture est intelligente et belle. A lire d’urgence car l’histoire est intemporelle et pourrait être transcrite dans bien des pays.
Ne passez pas à côté de ce livre.

Trois grands fauves (Hugo Boris)

note: 4Distrayant et bien écrit Telma - 29 mars 2016

Les portraits des trois « Grands Hommes » sont bien présentés comme sculptés à grands coups de canifs. Ce qui rend les personnages très vivants.
Petit livre parfait pour quelques heures, à dévorer …

mauvais garçon (Un) (Deepti Kapoor)

note: 3Dissolu Telma - 16 mars 2016

Comment s’émanciper lorsque l’éducation fait que l’on vit dans un carcan et que l’on est une fille.
Perdre à jamais l’amour trouvé parce qu’il va trop loin, qu’il est trop fort.
Les pages sont écrites à rythme fou, les chapitres courts se croisent comme les chemins empruntés par la narratrice.
Les personnages sont désignés à la troisième personne, pourquoi ? Peut-être parce qu’ils se mentent, se cherchent.
Vous ne resterez pas indifférents à la lecture d’un « Mauvais garçon ».

Il était une ville (Thomas B. Reverdy)

note: 3 Roman pour réfléchir Telma - 12 mars 2016

Ce livre dépeint la fin d’un modèle économique sous forme d’un roman semi-policier. Le schéma narratif est un peu téléphoné mais le livre est agréable à lire.

Comment marier Chani Kaufman (Eve Harris)

note: 5Best-seller à ne pas manquer Telma - 12 mars 2016

Un vrai bonheur de lecture car ce sujet grave est abordé avec humour. A dévorer !

Sur la trace des peuples perdus (Jean-Pierre Dutilleux)

note: 3De l’ethnographie à sensation Telma - 2 mars 2016

Décrire le dernier homme comme le dernier animal, Jean-Pierre Dutilleux aime à mettre en scène pour mieux nous attirer.
Mais cette mise en forme à sensation n’est-elle pas faite pour nous prendre conscience que nous serons bien pauvres lorsque tout aura disparu autour de nous et que nous vivrons sur une planète uniforme et sans aucun relief culturel.
Jean-Pierre Dutilleux auteur décrié dans le monde des ethnologues à le mérite de s’être engagé pour une action louable en cofondant l’association Rain Forest.

confession de Claude (La) (Emile Zola)

note: 4Zola - Des classiques à lire et à relire Telma - 2 mars 2016

J’ai pris beaucoup de plaisir à relire « La confession de Claude ». Ce livre de la jeunesse de Zola dépeint un 19ème non idéaliste, brut. Il décrit également les tourments de l’esprit d’un jeune homme sensible.
L’écriture est fluide et facile.

Amour, colère et folie (Marie Vieux-Chauvet)

note: 5Un grand livre écrit par une grande dame Telma - 20 février 2016

On peut écrire des livres d’histoires, de géopolitiques, des romans historiques et aussi des chefs d’œuvres. « Amour, Colère et folie » n’est pas un livre de fiction, il raconte la réalité avec une très belle écriture. On peut s’opposer à la folie des hommes avec son intelligence et c’est ce qu’a fait magistralement Marie Vieux-Chauvet.
Les éditions Zulma publient une nouvelle fois un livre d’exception.

mise à nu des époux Ransome (La) (Alan Bennett)

note: 4Du plaisir facile Telma - 10 février 2016

Des pages très agréables à lire. Parfait pour le métro.

anthropologie (L') (Marc Augé)

note: 5Un indispensable Telma - 10 février 2016

Un que « sais-je » bien lisible mais ardu quand même.

Demain j'arrête ! (Gilles Legardinier)

note: 1Passez votre chemin ! Telma - 3 février 2016

On peut tout lire mais sans beaucoup d’effort, on peut aussi trouver bien mieux.

Il était une fois l'ethnographie (Germaine Tillion)

note: 5Un très bon moment de lecture Telma - 3 février 2016

Ce livre est délicieux par son humour, surtout en première partie ensuite il devient plus technique. Germaine Tillion,malgré son âge, nous donne une belle leçon de vie par le dynamisme et l’intelligence de son écriture.

mal qui ne se dit pas (Un) (Anne Bouferguène)

note: 4Témoignage très courageux. Telma - 28 janvier 2016

Des personnes ont payées le prix fort l’insouciance d’une époque. Anne Bouferguène nous montre que nous avons peut-être eu de la chance dans notre jeunesse de passer à côté du sida (ou autres MST). Notre vie ne tient pas à grand-chose. Ecriture très agréable à lire. Le récit n’est pas larmoyant bien au contraire.

anthropologie démographique (L') (Daniel Bley)

note: 5Précis Telma - 20 janvier 2016

Lecture indispensable pour les passionnés des Sciences Humaines.

peu de soleil dans l'eau froide (Un) (Françoise Sagan)

note: 5Une très bonne surprise Telma - 13 janvier 2016

J’ai beaucoup apprécié cette histoire.
Le milieu où vie Gilles, le personnage principal, est certainement une copie de la vie Parisienne de Sagan.
Paris, ville toxique et lieu de toutes les folies, s’oppose dans le roman à Limoges, ville qui permettra à Gilles de tourner une page dans sa vie et de faire une rencontre.
Mais, Gilles succombera-t-il aux sirènes de Paris à son retour ? Saura-t-il garder Nathalie son amour de province ? Nathalie saura-t-elle survivre dans le milieu de Gilles ?

Divorce à Buda (Sandor Marai)

note: 5D’une main de Maître Telma - 13 janvier 2016

Un très bon roman sur l’amour absolu à lire absolument.

route qui mène à la ville (La) (Natalia Ginzburg)

note: 4Joli petit récit Telma - 3 janvier 2016

Joli petit récit que l’on lit d’une traite en quelques heures. Une belle description de l’insouciance et de la gravité des choix à une époque où les gens n’avaient souvent qu’un coup à jouer sur l’échiquier de leur vie.

Washington Square (Henry James)

note: 5Une autre époque Telma - 3 janvier 2016

Henry James est un grand auteur du 19ème Siècle à ne pas manquer.
Les sentiments des gens sont les mêmes qu’aujourd’hui mais tellement décris et vécus différemment. Là est tout le charme de ce bon classique.

A l'origine notre père obscur (Kaoutar Harchi)

note: 4roman féministe Telma - 29 décembre 2015

J’ai été déroutée par le rythme de l’écriture dans les toutes premières pages mais finalement le style choisi par Kaoutar Harchi est bien adapté à l’histoire. Les mots de la narratrice s’enchaînent comme s’ils étaient dits s’en reprendre un seul souffle. Sauf erreur de ma part aucun personnage n’a de nom dans cette société où le poids des traditions et des croyances effacent les personnalités. Ce roman nous montre que dans une société avec une telle structure tout le monde passe finalement à côté de sa vie.

Cadeau d'adieu (Vladimir Tasic)

note: 2Roman philosophique et dérangeant Telma - 16 décembre 2015

Quelques beaux passages dans ce roman dérangeant sorti d’un esprit brillant et certainement torturé.

maison russe (La) (Tania Sollogoub)

note: 4Notre héritage Telma - 12 décembre 2015

Ce roman pourrait paraître futile. Pourtant il résonne en nous car il décrit des sentiments, des impressions que nous ressentons tous.

harem et les cousins (Le) (Germaine Tillion)

note: 4Notre humanité Telma - 9 décembre 2015

Merci à notre bibliothèque de nous permettre de lire Germaine TILLION. Respect pour cette grande femme humaniste.
Le texte est assez difficile à lire mais il décape nos méninges et surtout il nous démontre que la culture permet de mieux appréhender l’Homme, de mieux nous connaître et par-delà même devenir plus combatifs pour que nous soyons tous égaux.

atelier des miracles (L') (Valérie Tong Cuong)

note: 4Bien Telma - 22 novembre 2015

Belle écriture. Histoire très agréable. Valérie Tong Cuong à un style unique.

Madame Curie (Eve Curie)

note: 5A lire absoluement Telma - 22 novembre 2015

Témoignage de première main (même si le livre est parfois écrit à la troisième personne). Le livre le plus complet sur Madame Curie. A lire absolument.

ardoise magique (L') (Valérie Tong Cuong)

note: 4Bien Telma - 22 novembre 2015

Valérie TONG Cuong est une auteure à suivre. Belle histoire. La chute m’a un peu déçue ….

Dans la peau d'un intouchable (Marc Boulet)

note: 5Excellent Telma - 22 novembre 2015

Il fallait oser le faire. Récit édifiant qui nous fait changer notre vision de l’Inde. A lire pour devenir meilleur et surtout humain.

Affinités (Sarah Waters)

note: 5Bon roman Telma - 22 novembre 2015

Récit bien ficelé, la fin m’a surprise. Bon roman classique à savourer pour le plaisir.

homme qui savait la langue des serpents (L') (Andrus Kivirähk)

note: 3Farfelu Telma - 22 novembre 2015

Un conte bien farfelu. La postface est peut-être à lire avant d’entamer l’histoire pour mieux savourer l’humour qui se dégage du récit. A lire, pour entrapercevoir la culture Estonienne.

Tristesse de la terre (Eric Vuillard)

note: 3Livre stylé pour un sujet grave Telma - 22 novembre 2015

D’une écriture originale et stylée Éric VUILLARD nous raconte le vrai Buffalo Bill. Les mots nous frappent et dénoncent le génocide par les colons américains des Indiens et le pathétique de la mise en scène.

Européens (Les) (Henry James)

note: 5Beau classique Telma - 22 novembre 2015

Pour les amateurs de «grands classiques » à lire absolument. Si vous aimez les histoires de Jane AUSTEN vous apprécierez ce livre.

Je suis noir et je n'aime pas le manioc (Gaston Kelman)

note: 3Courageux Telma - 22 novembre 2015

Ecriture un peu brouillonne pour un livre qui est écrit avec vigueur et sans faux semblants. Ecriture d’un homme blessé, non larmoyant et très lucide.
A lire pour s’interroger et changer son regard sur « l’autre ».

Petits oiseaux (Yoko Ogawa)

note: 5Joli livre, écriture délicate Telma - 22 novembre 2015

Est-ce décrire la futilité de l’existence où l’importance de celle-ci en relatant la vie de l’homme aux « Petits oiseaux ?
C’est bon de voir le temps ralentir en parcourant les pages de ce livre.

Marie Curie (Rémi Dussart)

note: 5Très bonne synthèse Telma - 20 juillet 2015

Une bonne synthèse de la vie d'une grande Dame. Parfait pour préparer un exposé. De belles photos.

Impurs (David Vann)

note: 3Roman noir Telma - 20 juillet 2015

Roman noir, trop noir. Le livre est agréable à lire

chagrin et la grâce (Le) (Wally Lamb)

note: 4Pour le plaisir Telma - 20 juillet 2015

Roman fleuve à lire sans modération, juste pour le plaisir.

philosophie de Lao Zhang (La) (She Lao)

note: 5Ecrivain à découvrir Telma - 8 juillet 2015

Lao She est un écrivain à découvrir et je conseille vivement ce livre. Les situations sont toujours décrites avec humour. La misère, la méchanceté, les injustices n’en paraissent que plus cruelles.

Big (Valérie Tong Cuong)

note: 5Acidulé Telma - 4 juillet 2015

Ce roman grinçant pourrait faire l’objet d’un film, il laisse un goût acidulé et frais. A lire en un après-midi.

vie à brûler (Une) (James Salter)

note: 1Verbiage Telma - 28 juin 2015

Le livre est décomposé en deux parties, l’une relate la vie de l’auteur en tant qu’aviateur et l’autre en tant qu’écrivain. Le récit manque de relief, 508 pages de phrases qui s’enchaînent sans grand intérêt.

Marie Curie (Marie-Noëlle Himbert)

note: 4A lire Telma - 24 juin 2015

Marie Curie était une femme extraordinaire, personne ne peut le nier. Ce livre nous apprend que Marie Curie était plus que remarquablement intelligente, grande visionnaire, humaniste ….

soeur (La) (Sandor Marai)

note: 2Un bon classique Telma - 18 juin 2015

La rupture entre la première partie et le cœur du livre ne m’a pas semblée évidente.
On retrouve une rupture dans le texte à la fin du récit, est-ce le même homme qui raconte son histoire ?

Un Yankee au Canada (Henry David Thoreau)

note: 2A connaître Telma - 14 juin 2015

A lire pour sa culture générale et parce que Henry David Thoreau mérite d’être connu pour ses opinions et engagements.

poids des secrets (Le) n° 1
Tsubaki (Aki Shimazaki)

note: 4Je recommande Telma - 7 juin 2015

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette série d’Aki Shimazaki – écriture légère et délicate. Au fil des livres nous découvrons l’histoire d’une famille avec ses secrets, les noms dits et surtout qu’une blessure peut être si profonde qu’elle ne pourra être dévoilée qu’à l’extrême fin.
Parallèlement aux histoires personnelles, j’ai également beaucoup appris sur l’histoire japonaise.

déni des cultures (Le) (Hugues Lagrange)

note: 3Analyse de nos cités Telma - 31 mai 2015

Livre un peu universitaire. Je me suis perdue dans tous les chiffres et argumentations.
Intéressant quand même.

Voyage en Laponie (1681) (Jean-François Regnard)

note: 4Rafraichissant Telma - 27 mai 2015

La lecture de ce livre porte à rire. La culture de « l’autre » vu avec les yeux d’une autre époque apporte beaucoup de fraîcheur au texte.
La préface est à lire mais après la lecture du récit du voyage

Prodigieuses créatures (Tracy Chevalier)

note: 4Un moment agréable Telma - 20 mai 2015

Roman biographique très agréable à lire. La vie de Mary Anning mérite d’être connue.

Aux confins de la Terre (Esteban Lucas Bridges)

note: 5Passionnant ! Telma - 15 mai 2015

On lit ce témoignage de première main comme on feuillette un album de famille. Le plus touchant c’est que le texte a été rédigé par un homme de conviction.
L’auteur a participé lui aussi à l’extinction des indiens de la terre de feu en s’installant chez eux. Mais contrairement à beaucoup de colons sa famille a tout fait pour vivre en bonne intelligence avec les Yahgans et les Onas. Ceci rend l’ouvrage encore plus intéressant en nous apportant une réflexion sur la place de chacun d’entre nous sur terre.

Pour ne pas disparaître (Wade Davis)

note: 5Pour ne pas disparaître Telma - 2 mai 2015

En dehors de deux affirmations incongrues dans cet ouvrage à propos de Neandertal et de l’arbre phylogénique des langues ce livre nous amène à réfléchir sur notre société et les limites de la mondialisation.
Aucun doute à mettre en avant dans la sélection d’ouvrages à lire !

Nous sommes tous des cannibales (Claude Lévi-Strauss)

note: 4Leçon de tolérance Telma - 26 avril 2015

Ce livre nous apprend entre autres la tolérance, nous ouvre l’esprit en nous indiquant d’autres possibilités culturelles. Même si certains chapitres sont plus difficiles à lire ce recueil de Levis Strauss montre à quel point ce grand homme était visionnaire en abordant des sujets comme la procréation pour autrui, la problématique de l’alimentation et de notre rapport avec les animaux.

Retour Haut