samedi 26 mai 2018 à 15:30

A la découverte de l'art - Le Land Art : Une inscription dans le paysage

Conférence-Projection par Line Herbert-Arnaud
Professeure d’Histoire de l’art et de Cinéma à l’Atelier de Sèvres à Paris.

Mouvement artistique né aux Etats-Unis à la fin des années 60, le Land Art utilise le cadre et les matériaux de la nature (terre, bois, eau, roche, feuilles, fleurs, etc.) Un art éphémère soumis à l'érosion du temps. Ainsi, certaines œuvres ont disparu et il ne reste que leur souvenir photographique et des vidéos.

L'histoire du Land Art commence en 1968 avec l'exposition intitulée Earth Works à New York. Robert Smithson, théoricien de ce courant, en devient la figure emblématique. Michael Heizer avec Double Negative, Walter de Maria avec The Lightning Field, ou encore Robert Smithson avec Spiral Jetty, réalisent leurs premières œuvres dans les paysages désertiques de l’Ouest américain. Les productions des artistes américains forment le cœur du mouvement. Cependant d’autres artistes, comme Jean Verame qui a peint les montagnes du Tibesti ou encore Richard Long avec White Water Falls, participent de ce courant.

Comme la plupart des mouvements nés dans les années 1960, le Land Art cherchait à lier l'art et la vie, à arrêter de produire des œuvres destinées à être seulement admirées dans les musées.
La nature n’est plus une simple représentation mais les créateurs travaillent au cœur d'elle-même. Ainsi cette aventure renouvelle-t-elle la longue tradition du paysage.

Samedi 26 mai à 15h30

 

Partager "A la découverte de l'art : le Land Art" sur facebookPartager "A la découverte de l'art : le Land Art" sur twitterLien permanent
Retour Haut